Lu 10 131 fois
Juin 052014
 

Web-Hi_Logo-Netatmo_smallAprès avoir fait patienter les utilisateurs de la station pendant de nombreux mois, Netatmo a finalement officialisé en avril dernier un nouveau module : le . La station est désormais composée d’un module de base intérieur et d’un module extérieur (kit initial), jusqu’à trois modules intérieurs supplémentaires et donc, du pluviomètre. Nous avons plusieurs fois évoqué les produits Netatmo sur notre blog (une petite recherche avec le terme « netatmo » vous donnera tous les articles concernés). Le succès de cette station ne se dément pas, puisque à chaque nouveau lancement, la demande est plus forte que l’offre et la disponibilité se fait rare. Mais nous avons enfin notre pluviomètre entre les mains et est venu le temps d’en faire le .

12817-2

Notre test du pluviomètre Netatmo :

A l’instar des autres produits Netatmo, le pluviomètre a droit à sa boîte dédiée dans la même livrée que les autres produits de la station. A noter que les carton « brun » d’expédition est de la taille exacte des boîtes des produits. Du coup, pas de risque que le produit se balade dans le carton. Sauf que… parfois… il peut y avoir d’autres petits soucis, comme ne le verrons plus loin.

pluvio-01

 

pluvio-02

 

Au premier coup d’œil, le pluviomètre a belle allure, avec son plexiglas transparent. Destiné à être placé à l’extérieur, il faudra voir avec le temps s’il gardera de sa superbe. Le manuel est réduis à sa plus simple expression : deux pages avec des croquis, le premier pour indiquer comment bien positionner l’accessoire à l’extérieur et le second qui indique de se connecter pour l’installer avec la station.

pluvio-03

 

pluvio-04

A la réception, un bruit inattendu s’était fait entendre dans la boîte. A l’ouverture, le coupable est démasqué : l’auget, qui sert à la mesure, a perdu son axe et n’est plus en place. Ainsi l’auget en plastique et son axe en métal se baladent dans le pluviomètre. Pas très sérieux. A ce prix (70€ tout de même), on se serait attendu à une meilleure protection intérieure, au moins un bout de mousse qui retiendrait l’auget. mais que nenni. Certes, dans ce cas-ci, il suffit de remettre les éléments en place, mais ça fait alors un peu breloque.

 

pluvio-05

Les piles sont incluses, mais sont encore protégées par un plastique qu’il faudra ôter au moment de la mise en route. Le compartiment de ces dernières est complété par un joint que l’on aperçoit dans le couvercle. Deux grandes vis en métal le referment. Le principe d’augets fonctionne de la sorte : la pluie qui tombe dans la grande coupelle supérieure est recueillie dans un des côtés de l’auget. Quand une certaine quantité d’eau est accumulée, l’auget bascule et l’eau est évacuée (au travers des fentes du fond) et c’est l’autre côté de l’auget qui se relève pour se remplir à son tour. Dans le mouvement de bascule, la partie pointue au milieu de l’auget contient un aimant, qui passe devant un circuit de la carte électronique (située dans le compartiment des piles) et ainsi une quantité de pluie est comptabilisée.

Ce principe est un des plus utilisé pour le calcul de la pluviométrie.

 

pluvio-06

Comme nous l’avons dit, le pluviomètre doit être installé à l’extérieur, assez éloigné de tout obstacle (mur, arbre, etc.) et bien entendu bien fixé. Et c’est là l’autre déconvenue de cet accessoire : il n’y a aucun accessoire de fixation fourni, même pas un bout de Velcro ou une attache rapide. Le seul élément visible est un filetage « normalisé » de type pied photo. On peut si on le désire visser le socle (par les deux trous ronds visibles sur la photo), mais pas de vis fournies. Les autres trous visibles ne peuvent pas servir.

Autre déception, la fermeture « minimale » du socle gris clair sur le fond du pluviomètre. Les deux parties sont simplement posées et légèrement enfoncées. Pour respecter toutefois le bon positionnement, une encoche dans le fond de la partie noire (visible ci-dessus) indique le bon sens d’insertion pour l’auget. Un filet de retenue de petits objets, feuilles mortes, etc. aurait également été bienvenue.

 

pluvio-07

L’appairage avec la station est assez simple, et suit les mêmes procédures que les modules additionnels. Il est important d’avoir mis à jour son application au préalable. Une fois l’installation faite, un petit bouton « pluvio » ou « station » apparaît en dessous de la date (voir image ci-dessus). Une goutte symbolise la pluie, puis la dernière mesure en mm/h est affichée en gros, et en dessous le cumul, ainsi que la valeur prévue dans les prévisions météo de MeteoGroup de la station.

 

CONCLUSION : en attendant un autre accessoire très attendu des utilisateurs Netatmo, l’anémomètre, c’est le pluviomètre qui est enfin là. Comme on pouvait s’y attendre, son design est réussi. Son utilisation est simple et respecte la base de ce type de produit. Malheureusement, quelques détails dans la conception et la commercialisation baisse un peu la satisfaction totale que pourrait avoir l’utilisateur.

Les points positifs :

  • design réussi
  • indispensable pour la station Netatmo
  • mesures fiables
  • grande autonomie

Les points négatifs :

  • fabrication intérieure légère
  • pas d’accessoires de fixation fournis
  • tenue dans le temps inconnue
  • rapport qualité/prix discutable

 

 

 

 


Kit initial        /       pluviomètre         /       module additionnel