Lu 1 138 fois
Avr 142014
 

14-04-14 11-43-56Communiqué : Protection de l’ : Plus de la moitié des français (65%) est sensible au recyclage via la réparation du matériel informatique

Dans le cadre de la semaine de l’environnement, les experts en solution de et de stockage de .fr proposent de ne plus jeter un ordinateur en mal de performance, mais d’améliorer son système avec une solution plus écologique (l’installation de barrettes de mémoire) en réponse aux 65% des sondés sensibles au recyclage via la réparation du matériel informatique(1).
Selon l’étude menée par les experts de Crucial.fr et l’institut EasyPanel, 42,7% des sondés seraient prêts à changer d’ordinateur lorsqu’il commence à ralentir.

La crise économique et la protection de l’environnement sont actuellement au coeur des préoccupations des français ce qui les pousse à se tourner vers des nouveaux modes de consommation comme notamment, la recherche de bons-plans et le faire soimême.

Crucial.fr souhaite sensibiliser les consommateurs à ces sujets et les informer des solutions existantes en matière d’informatique.
Ainsi, l’étude récente menée par les experts en solution de mémoire et de stockage de Crucial.fr et l’institut EasyPanel démontre que 82% des sondés se disent principalement préoccupés par la crise économique puis pour 41% par la protection de l’environnement. C’est pourquoi ils sont plus d’un tiers des sondés (35%) à recycler les composants de leur vieil ordinateur.
L’étude a permis de découvrir que pour 42,7% des personnes interrogées le problème de lenteur d’un ordinateur serait l’élément déclencheur pour en changer. En partant de ce constat, on apprend que 65% des sondés seraient motivés pour mettre à niveau leur ordinateur, solution de « recyclage informatique » moins néfaste pour la planète que le remplacement d’une machine. Or, à l’heure du faire soi-même, de la récupération et de la transformation des objets, ils sont deux-tiers (66%) à n’avoir jamais installés eux-mêmes de la mémoire sur leur ordinateur.
Mais sont-ils seulement au courant que cette solution existe ? Et qu’elle permet pourtant à l’ordinateur de diminuer les temps de chargement des applications, d’obtenir une meilleure réactivité et d’accroître sa capacité à gérer plusieurs programmes en même temps ?

C’est pourtant bien pour ces bénéfices que les barrettes de mémoire ont été conçues ! En plus de limiter l’impact de l’ordinateur sur l’environnement, cet ajout de mémoire a un coût beaucoup moins élevé que le remplacement d’une machine. Ça tombe bien car l’étude démontre que l’informatique est le troisième poste de dépense sur lequel les français font des économies en temps de crise (16,4%) après les sorties et loisirs (35%) et les vacances
(20%). Et 59% seraient prêts à repousser l’achat d’un nouvel ordinateur en raison de problèmes financiers.
On sait également que 85% des personnes interrogées pourraient éviter l’achat d’une nouvelle machine si elles avaient une solution pour rendre la leur plus rapide (la conserver éviterait de transférer tous leurs fichiers et logiciels vers une nouvelle machine) tout en faisant des économies. Il semble alors intéressant de savoir que l’ajout de mémoire est une solution simple et efficace pour rendre un poste plus performant, tout en réduisant les dépenses!
Pour trouver une mise à niveau de mémoire ou un SSD compatible avec sa machine, le Scanner Système Crucial est à disposition sur le site Crucial.fr. Il analyse automatiquement la mémoire de l’ordinateur et suggère une mise à niveau compatible avec l’ordinateur. Des vidéos explicatives fournissent également des instructions pas à pas. De quoi rajeunir sa machine, limiter son impact sur l’environnement et faire des économies !

Visitez www.crucial.fr pour plus d’informations, suivez Crucial.fr sur Twitter @CrucialFrance, “LIKEZ” Crucial sur www.facebook.com/CrucialFrance, et abonnez-vous à la page Youtube Crucial.fr sur www.youtube.com/crucialfrance pour découvrir toutes les vidéos.

(1) : Une étude d’Easy Panel réalisée pour Crucial.fr auprès d’un échantillon de 1007 personnes représentatif de la population française et possédant un ordinateur. Les interviews ont été réalisées par Internet du 07 au 10 mars 2014.

info-save-v4