Lu 993 fois
Oct 232012
 

Annoncé pour être encore plus « révolutionnaire », le nouvel opérateur mobile MVNO (Mobile Virtual Network Operator ou opérateur « virtuel » utilisant les infrastructures d’un réseau existant) lancé par SFR sous le nom de  «  » était détaillé ce mardi 23 octobre. Après plusieurs semaines de rumeurs, de « pics » lancés de toute évidence vers Free, les premiers effets sont plutôt tombés à plat. Le service JOE se révolutionne beaucoup moins sur ses coûts que sur sa structure de fonctionnement, qui se rapproche de Sosh : pas de service clients direct (mais possible en ligne) et c’est l’utilisateur qui décide par lui même, via une application sur son téléphone ou son ordinateur, comment il souhaite gérer son abonnement, en modifiant les paramètres (comme en achetant des minutes supplémentaires, etc.).

Deux tarifs sont proposés : 10€ et 20€… pour 30 jours. On oublie donc la notion de mois, ce qui, mine de rien, fait une petite différence, non négligeable cependant, puisque cela fait perdre 7 jours dans l’année à l’abonné (une semaine), mais gagner 7 jours à l’opérateur. Le forfait à 10€ comprend 2 heures de communication et les SMS/MMS illimités. Mais pas de data (qui pourra être acheté en plus). Quant au forfait à 20€, communications, SMS et MMS sont illimités, et le data est limité à 3Go (bloqué au delà, sauf achat de Mo ou Go supplémentaires). Un bouton ON / OFF sera même disponible sur l’interface pour suspendre son abonnement à tout moment, et le reprendre dans un délai de quelques mois.

La seule révolution, si l’on peut dire, c’est l’aspect communautaire qui semble vouloir être développé, avec un système de parrainage des abonnés, qui apporte 5€ au parrain, mais également au filleul. L’offre JOE est disponible dès maintenant, mais limitée à 5000 abonnements d’ici le final, en janvier 2013.