Lu 1 152 fois
Sep 242012
 

Il n’y a pas que les camions de livraisons et les standards des opérateurs qui ont chauffés en fin de semaine passée, les forums des sites spécialisés ont également reçus beaucoup plus de visites que d’habitude. La raison ? Les nouveaux possesseurs de l’iPhone 5 se demandaient déjà s’ils allaient être livrés, puis après la livraison, se sont succédées les premières avaries constatées. Pour le moment, rien de bien grave (comparé à « l’Antennegate » de l’iPhone 4 en 2010). Reste qu’à ce jour, au moins deux problèmes semblent sortir du lot.

Le premier sujet de discussion se rapporte au boîtier même de ce nouvel iPhone. Si tout le monde est d’accord pour dire qu’il est « magnifique », « superbe », « luxueux » même, son dos en aluminium anodisé n’est pas sans risque de rayures, surtout la version « ardoise » (ou noire si vous préférez). La moindre poussière qui vient s’y poser est susceptible de créer des traces en frottant l’appareil sur un support ou dans une poche. Pire, nombreux sont les acheteurs qui auraient découvert des rayures plus ou moins marquées directement au sortir de la boîte. D’autres se sont retrouvés avec de petits marques de coups sur les angles. Encore une fois, rien de bien catastrophique, mais qui peut être agaçant. semble au courant, car certains acheteurs n’ont pas eu de problèmes à se faire échanger les appareils par Apple en signalant ces marques.

L’autre « bug » qui semble aussi se répandre concerne les appels passés vers d’autres mobiles (et pas les fixes). Une fois la numérotation terminée, en portant l’appareil à l’oreille, on entend une tonalité d’appel, puis plus rien, jusqu’au décroché du correspondant. Par contre, si on met sur haut-parleur ou utilise un casque, toutes les tonalités sont entendues. De plus, tous les appels ne sont pas systématiquement concernés. C’est un problème difficile à cerner, et qui semble n’être observé que sur les iPhone 5 sous . D’autres iPhone, 4 ou 4S, avec iOS6 n’auraient pas le problème.

Il y a bien sûr d’autres petits désagréments ça et là, mais qui sont inévitables vu le nombre, des millions, d’appareils fabriqués et vendus. Il est statistiquement impossible que 100% d’une production soit sans failles, sans forcément que les problèmes concernent la totalité des appareils. Il arrive donc que quelques unités présentent des dysfonctionnements, malheureusement. Ne pas hésiter dans ce cas-là à prévenir le vendeur.