Lu 1 301 fois
Oct 252011
 

La société vient de sortir la « officielle » de son application iCoyote pour iPhone et Android. La particularité de cette mise à jour est qu’elle intègre désormais les nouvelles fonctions telles que prévues au projet de loi de l’été dernier. Ce n’est plus un « avertisseur de radars« , mais un Assistant d’aide à la conduite. Le premier changement, et il est de taille pour les usagers, le terme «  » est banni. Désormais, l’usager se verra prévenir d’une zone dangereuse, pouvant ou non contenir un radar et d’une zone à risques, identifiée par les usagers qui auront remonté l’information via leur boîtier. La nature du risque signalé est à la discrétion des usagers. Ces zones seront de 4km sur autoroute, 2km sur route nationale et 500m en agglomération.

D’autres zones potentiellement à risques seront également signalées. Comme on le voit, les usagers pourront continuer à signaler des alertes qu’ils croiseront sur leur route, mais il ne sera plus possible de la signaler à un endroit précis, seulement à l’intérieur d’une zone définie.

Déjà, de nombreux automobilistes dénoncent ces nouvelles pratiques, indiquant que ce n’est plus intéressant. D’un autre côté, n’est-il pas plus sûr de pouvoir conduire en étant averti des zones dangereuses à l’avance que de voir des conducteurs un peu distraits freiner brusquement en arrivant sur un radar ? Chacun y verra son intérêt.